Création d'entreprise : naissance et élaboration de son projet

Sociétés 103 Vues

Afin de connaître la viabilité et la solidité de votre projet, il est primordial d’adopter une approche méthodique. Les questions que vous vous posez restent souvent sans réponse et vous perdent dans vos démarches ; il est alors indispensable de s’entourer de professionnels qui sauront vous accompagner en vous fournissant des conseils et des réponses. Le regard critique et expérimenté de votre professionnel vous fera gagner un temps précieux et vous évitera de nombreux désagréments.
Création d'entreprise : naissance et élaboration de son projet

S’engager dans un projet d’une telle envergure nécessite de s’arrêter quelques instants pour discuter de sa construction avec un professionnel, qui vous apportera des conseils avertis.

Il existe de nombreux réseaux de professionnels pouvant vous accompagner ; le principal est de trouver votre professionnel qui vous permettra de ne pas rester seul face à vos questions. L’accompagnement de nos professionnels se traduit par l’instauration d’une relation de confiance et la personnalisation de l’accompagnement qu’il vous accorde.

PREMIÈRE PHASE : Penser son projet

Décrire son projet

Avant toute chose, la création d’entreprise nécessite un projet clair et précis. Il est donc important de vérifier la viabilité de votre idée ; pour cela, rien de mieux que de décrire votre projet.

A ce stade de la création de l’entreprise, il s’agit de se poser les bonnes questions afin de comprendre vers quelle activité vous souhaitez vous tourner. Dans cette étape, l’accompagnement d’un professionnel est indispensable ; celui-ci aura pour mission de comprendre avec vous vos envies et vos besoins, afin de vous accompagner au mieux par la suite.

Plusieurs interrogations doivent alors se confronter à votre idée :

  • Quels services ou biens souhaitez-vous produire ou exploiter ?
  • Quelle sera réellement votre activité ? La revente d’un bien ? La production d’un service ? La création d’un objet par vous-même ? ….
  • Quelle est la clientèle visée ? E-commerce ? Vente ou production en directe ? Votre clientèle visée est-elle précise ou bien diffuse ?
  • Quels sont les points forts de votre service ou bien proposé à la vente ?
  • Quelles sont les éventuelles contraintes auxquelles vous pourriez être confrontées ?

La liste de questions n’est pas exhaustive, d’autres peuvent ou doivent émerger suivant vos choix d’activité. Pour ne pas tomber dans le piège de l’oubli ou du manque de préparation et grâce à nos différents outils en ligne et nos conseillers, vous trouverez votre professionnel qui vous accompagnera tout au long de votre projet de création d’entreprise. Cet accompagnement doit être vu comme une première marche dans la création de votre entreprise ; ce temps pris pour la description de votre projet est nécessaire afin de parvenir à concrétiser votre souhait.

Délimiter son marché

A ce stade de votre travail, il est nécessaire de comprendre le marché que vous visé. Nos formulaires sont construits de sorte à ce que vous puissiez préciser le marché sur lequel vous souhaitez lancer votre entreprise. Il conviendra de définir la nature et la taille de ce marché, ainsi que toutes ses caractéristiques. En ce sens, il faut là encore penser aux points forts et aux points faibles de ce positionnement.

La nécessité d’évaluer ce marché sera impérative pour les prochaines étapes. Une mauvaise délimitation du marché visé pourrait vous entrainer sur des désagréments. Viser un marché trop étroit ou au contraire trop large peut vous amener à vous y perdre et à ne pouvoir concrétiser votre projet.

Un professionnel aguerri et spécialisé vous mettra sur la voie d’éventuelles difficultés prévisibles.

Définir et évaluer son projet

Dans ce cadre, il est important de vérifier la cohérence des exigences propres à l’activité et au marché projetés, avec votre situation et vos objectifs personnels. La vérification de l’adéquation « homme/projet » est un gage de réussite.

Afin de définir son projet, plusieurs traits sont à prendre en compte : contraintes personnelles, motivations et objectifs, mais également compétences et expériences déjà acquises ou à acquérir. Les formulaires que nous mettons à votre disposition sont mis au point par des professionnels ; ils vont vous permettre d’analyser les contraintes de votre projet et de vérifier cette cohérence « homme/projet ».  

  • Situation et contraintes personnelles

L’analyse de votre situation personnelle et de vos contraintes vous permettra de comprendre si votre position est compatible avec le projet envisagé. La création d’une entreprise engendre des contraintes qui vont s’imposer à votre statut actuel. Il faudra savoir y faire face. 

  • Motivations et objectifs du projet envisagé

La création d’une entreprise ne se fait pas sans objectif précis, ni sans envie. Il est primordial d’exprimer toutes les motivations qui engagent votre projet afin d’éviter tout déconvenue le moment venu. Le rôle du professionnel qui vous entoure sera de vous poser la question suivante, afin que vous puissiez y répondre en toute conscience de cause : « Pourquoi est-ce que je souhaite créer mon entreprise ? Pourquoi est-ce que je souhaite créer ce projet ».  Vos motivations et vos objectifs peuvent être à double tranchant. Certains seront moteurs de votre projet, d’autres seront au contraire néfastes pour la suite.

  • Compétences et expériences

La création d’entreprise nécessite de posséder plusieurs casquettes, parfois même insoupçonnables. Votre personnalité, votre potentiel, vos connaissances ainsi que vos expériences seront le moteur de votre projet. Faire le point sur votre motivation mais également sur vos compétences sera nécessaire pour mettre en lumière les points à améliorer ou à prendre en compte pour la création de votre entreprise. Il s’agit à cette étape de ne pas tricher et d’être franche sur vos atouts mais également, le plus important, vos faiblesses. L’accompagnement que vous aurez choisi est là pour vous orienter et vous apporter des solutions. L’essentiel est de prioriser l’analyse des contraintes du projet. Il s’avère utile de les identifier afin de mettre en place les solutions pour les atténuer ou les éviter.

Définir son projet est une étape primordiale. Les différentes questions auxquelles vous répondrez permettront de comprendre si votre personnalité et vos attentes sont en adéquation avec le projet envisagé. Il s’agit là de prendre une décision importante : continuer dans cette lancée pour monter ce projet, ou y renoncer dans le cas où celui-ci présenterait trop de risques. Évaluer son idée, c’est vérifier que toutes les conditions soient réunies pour commencer à concrétiser la création de son entreprise.

Il est important de ne pas négliger la réflexion de ce sujet ; évaluer son idée doit être compris comme étant les fondations de la création d’entreprise.

DEUXIÈME PHASE : Concrétiser son projet

Quel statut juridique pour mon projet ?

La réflexion doit également être amenée sur le statut juridique que l’on souhaite donner à son projet. Cette réflexion est souvent complexe, le domaine juridique étant souvent ardu à comprendre et mettre en œuvre. Sur ce point, nos différents professionnels seront à même de vous conseiller ; pour cela, les réponses apportées à différentes questions permettront de choisir pour vous, le statut juridique qui correspond le mieux à votre projet et qui vous permettra de le concrétiser sereinement.

Il existe une multitude de formes juridiques pour son entreprise, engendrant des incidences différentes au niveau fiscal et social. Également, les formes juridiques d’une entreprise vont varier selon que l’on s’engage à créer seul ou à plusieurs. Plusieurs critères sont donc à prendre en compte dans le choix de la forme juridique à adopter pour votre entreprise. Nos formulaires mis à votre disposition ont pour vocation de vous orienter vers la forme la plus adaptée à votre activité.

Très brièvement, et pour faire simplement, il existe deux types de sociétés : les sociétés à responsabilité limitée, et celles à responsabilité illimitée. Chacun de ces types de sociétés englobe plusieurs formes : certaines très connues, d’autres beaucoup moins car peu fréquentes. Il s’agira de regrouper les formes d’entreprises les plus connues et les plus fréquentes pour vous faire un rapide tour d’horizon.

Les sociétés à responsabilité limitée :

Les sociétés à responsabilité illimitées

  • La société en nom collectif (SNC)
  • La société civile (SC)

Nous vous proposons de nombreux conseils afin de vous aider à déterminer la forme juridique qui sera la plus adaptée à votre projet. De nombreux facteurs sont à prendre en compte comme le nombre d’associés, la nature de l’activité envisagée ou encore le capital que vous souhaitez y intégrer.

Rédiger les statuts de son projet

Enfin, une des dernière étape à ne pas négliger concerne la rédaction des statuts, qui constitue une étape cruciale dans le processus de création d'une entreprise. Les statuts représentent la charte fondatrice qui encadre l’existence même de la société. Les statuts de la société sont des documents qui individualisent l'entité, définissent ses objectifs principaux et établissent les bases de son fonctionnement général vis-à-vis des associés ou actionnaires, ainsi que des tiers.

Les statuts englobent des éléments essentiels tels que la dénomination sociale, le siège social, l'objet social, la durée de la société, les modalités de répartition des parts ou actions, ou encore les règles de fonctionnement des différents organes. Ils servent également de référence juridique en cas de litiges et permettent de déterminer les droits et obligations des différentes personnes présentent dans la société.

La clarté et la précision dans la rédaction sont primordiale, pour éviter d'éventuels malentendus, mais également pour assurer la pérennité et la stabilité de l'entreprise dès ses débuts. La consultation d'un professionnel est essentielle pour garantir la conformité des statuts avec la législation en vigueur et les besoins spécifiques de votre entreprise. En somme, la rédaction des statuts est une étape stratégique, qui structure le socle juridique et opérationnel de l'entreprise, jetant les bases d'une croissance solide et durable.

Le souhait de la création d’entreprise est un point fort à ne pas négliger. Nous mettons à votre disposition de nombreux formulaires ainsi que des professionnels qualifiés pour vous accompagner au mieux dans cette étape importante. Des bases solides sont le gage d’une société pérenne et à votre image.

 

Image de Cloé Fougerard

Rédactrice Juridique, experte en Droit Privé

Obtenez un devis en 24 heures par nos avocats
Prestation demandée :
Pays ou organisation :
Type de contrat :
Votre besoin :
Votre besoin :
Votre besoin :
Vos informations :

* : champs obligatoires

Lectures en lien
photo en noir et blanc d'une salle de réunion
Societes 4176 Vues

Qu'est-ce qu'une société à responsabilité limitée, dite SARL ? Quelles sont ses caractéristiques ? Comment est-elle constituée ? Quel est le régime fiscal et social applicable à cette forme de société ?

des buildings vus en contreplongée
Societes 3542 Vues

Qu'est-ce qu'une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, dite EURL ? Quelles sont les activités qui peuvent être exercées dans le cadre d'une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ? Comment la constituer ? Quid de son régime fiscal et social ? Nous répondons à toutes vos questions sur cette forme de société.

homme en costume boutonnant sa veste
Societes 5261 Vues

Quelles sont les différentes formes de sociétés commerciales ? Quelles sont leurs spécificités, et pourquoi choisir une forme plutôt qu'une autre ? Le choix de la forme de votre société peut être une question épineuse, c'est pourquoi nous vous les énumérons et vous les présentons.

paysage d'une ville avec beaucoup de buildings
Societes 4122 Vues

La SAS se caractérise par la liberté qui est accordée à ses associés pour assurer, par le biais des statuts, le fonctionnement et l’organisation de la société. Retrouvez dans cet article les clauses les plus fréquemment utilisées dans les statuts d'une SAS.

le soleil se levant sur une ville remplie de grattes-ciels
Societes 3485 Vues

Souvent comparé à un contrat de mariage, le pacte d’actionnaires permet de renforcer les rapports entre les actionnaires d’une société et d’anticiper les solutions en cas d’éventuels litiges. Chaque pacte est unique et établi sur-mesure par les parties, il n’existe donc pas de modèle type.

un homme travaillant de chez lui
Societes 2310 Vues

Le statut d’auto-entrepreneur est une forme d’entreprise individuelle simplifiée. Ce type d’entreprise permet de bénéficier du statut individuel et de pouvoir bénéficier de formalités simplifiées. Analyse de ce statut, de ses avantages, mais également de ses inconvénients, afin que vous puissiez faire le meilleur choix.

un couloir vitré dans une entreprise
Societes 2599 Vues

Lors de la création de votre SARL, une étape importante est la rédaction des statuts. Mentions obligatoires, clauses spéciales, particularités… bien des questions peuvent se poser. Cette étape étant complexe, il est préférable de déléguer cette mission pour s’assurer d’avoir des statuts adaptés et conformes.

photo en contre plongée de buildings vitrés
Societes 2556 Vues

Étape indispensable à la création de toute société, la rédaction des statuts de votre SAS est inévitable. Vous vous demandez comment procéder à leur rédaction ? Quelles sont les mentions obligatoires à insérer ? Quelle est la procédure à suivre ? À qui faire appel ? Retrouvez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la rédaction des statuts de votre SAS.

photo en contre plongée de grattes ciels vitrés
Societes 2383 Vues

Lorsque vous décidez de créer une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU), vous devez obligatoirement rédiger les statuts qui vont prévoir le fonctionnement de cette dernière. Vous vous demandez comment les rédiger ? Quelles sont les mentions obligatoires à insérer ? Quelle est la procédure à suivre ? À qui faire appel ?

des bâtiments en France
Societes 2461 Vues

Lors de la création de votre SCI, une étape importante est la rédaction des statuts. Mentions obligatoires, clauses spéciales, particularités… bien des questions peuvent se poser. Cette étape étant complexe, il est préférable de déléguer cette mission pour s’assurer d’avoir des statuts adaptés et conformes.

une personne en costume avec un porte-documents en train de marcher
Societes 2155 Vues

Étape indispensable à la création de toute société, la rédaction des statuts de votre EURL est inévitable. Vous vous demandez comment procéder à leur rédaction ? Quelles sont les mentions obligatoires à insérer ? Quelle est la procédure à suivre ? À qui faire appel ? Retrouvez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la rédaction des statuts de votre EURL.